> Emploi > Avis de tempête sur l’IRCANTEC

Avis de tempête sur l’IRCANTEC

Malgré l’opposition des représentants de la majorité des salariés cotisant à l’IRCANTEC, le gouvernement a décidé d’imposer une réforme qui entérine à la fois une baisse des pensions et une augmentation des cotisations.

Malgré l’opposition des représentants de la majorité des salariés cotisant à l’IRCANTEC, (CGT, FSU, FO), le gouvernement a décidé d’imposer, avec l’assentiment des autres organisations syndicales (CFDT, UNSA, CFTC, CGC, soit 36,2% de représentativité), une réforme qui entérine à la fois une baisse des pensions et une augmentation des cotisations. Le décret et l’arrêté concrétisant ces reculs ont été publiés au J.O. DU 24 septembre. Cette réforme est un enjeu pour tous, non titulaires concernés au premier chef, mais aussi titulaires ; elle répond à un objectif de politique générale en matière de retraite. Le gouvernement a décidé que les régimes de base obligatoire par répartition ne devraient plus assurer qu’une partie des retraites futures et qu’il fallait dégager un espace suffisant pour la mise en place de régimes supplémentaires par capitalisation. (Extraits du communiqué de presse de la CGT Fonction Publique du 9 octobre 2008) Une pétition contre cette réforme est sur le site de l’UGFF (Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires-CGT) à www.ugff.cgt.fr




Sdamp-CGT - 14 /16 rue des Lilas 75019 Paris - 01 42 02 20 49 - contact@sdamp-cgt.org